Examens regionaux de francais, fiches pedagogiques, productions ecrites

le dernier jour d’un condamne questions et reponses

le soir jour d’un condamne questions et reponses

Le Dernier jour d’un condamne, de V. Hugo

le soir jour d’un condamne question 1

Combien de temps libre s’ecoule entre le verdict (la condamnation a mort) et le jour de l’execution ?Il s’ecoule six semaines entre le verdict et l’execution, compte tenu du delai d’appel.

le soir jour d’un condamne question 2

Expliquez la phrase : « Mes egards d’un guichetier sentent l’echafaud ».Les gardiens de prison ont pitie d’un condamne a mort et se comportent aimablement avec lui, ils essayent de satisfaire ses dernieres volontes autant que possible. Cela n’est jamais la situation avec les autres prisonniers.

le dernier jour d’un condamne question 3

.Quel reste le nom d’la prison dans laquelle on transfere le prisonnier apres le verdict du proces ? (il y commence son recit)La prison dans laquelle est transfere le condamne a fond apres le verdict s’appelle Bicetre.

le soir jour d’un condamne question 4

Comment s’appelle l’espace via laquelle ont lieu des executions ?La place dans laquelle ont lieu les executions, a Paris, s’appelle la place de Greve.

le dernier jour d’un condamne question 5

Notre condamne s’inquiete pour une personne en particulier : de qui s’agit-il et pourquoi s’inquiete-t -il ?Le condamne s’inquiete tout particulierement Afin de sa fille Marie qui n’a que trois ans et qui va grandir sans pere.

le soir jour d’un condamne question 6

Qui chante la chanson en argot que le narrateur entend quand il est a l’infirmerie ? Quel effet cela produit-il dans le condamne?C’est une jeune fille de quinze ans qui chante cette chanson. Il semble a Notre fois fascine par la fraicheur une voix en jeune fille et horrifie par les paroles une chanson qui decrivent une situation qui n’est nouvelle que la sienne.

le dernier jour d’un condamne question 7

Quel « odieux spectacle » a lieu dans la cour carree d’la prison ?Dans J’ai cour carree d’la prison, les forcats qui partent pour le bagne a Toulon sont ferres. On leur met des colliers de fer et des chaines aux pieds. Une glaciale pluie d’automne ajoute a l’horreur du spectacle.

le dernier jour d’un condamne question 8

Le condamne pense-t-il et souhaite-t-il obtenir une grace?Le condamne souhaite obtenir sa grace mais il n’y croit moyennement. C’est pourtant via ce dernier espoir que s’acheve le recit.

le soir jour d’un condamne question 9

Le jour de l’execution, le condamne est transfere. Comment reagissent des passants? Que paraissent, d’apres vous, nos «feuilles imprimees» qu’ils se disputent?Lors du passage d’une voiture les passants paraissent curieux, avides d’observer le condamne. Mes feuilles imprimees seront des avis d’execution qui se vendent dans l’impasse aux passants curieux de venir y assister.

le soir jour d’un condamne question 10

Dans sa nouvelle cellule de la Conciergerie, le condamne rencontre le «friauche» qu’echangent-ils et pourquoi?Le « friauche » reste votre condamne a mort qui sera execute dans six semaines, il echange sa veste en laine contre la redingote du narrateur qu’il espere vendre pour s’acheter du tabac en attendant son execution.

le soir jour d’un condamne questions et reponses

question 11

a/Comment la fille du condamne reagit-elle en voyant son pere ?b/A la avis que signifie cette reaction ?La petite fille ne reconnait pas le naughtydate gratuit ou payant pere, elle l’appelle Monsieur. Cette reaction montre que, i  sa place, le pere reste deja mort. Le narrateur te prend ainsi conscience que aussi s’il vit i  nouveau, il n’existe plus en tant qu’homme dans la societe.

question 12

A quoi le condamne fait-il allusion lorsqu’il ecrit: «L’image que j’y attache, a ce mot hideux, est vague, indeterminee, ainsi, d’autant plus sinistre. Chaque syllabe reste comme une piece en machine. J’en construis et j’en demolis sans cesse dans mon esprit la monstrueuse charpente.»?Ce passage fera allusion a la guillotine.

question 13

Expliquez les paroles suivantes: «J’avais environ remords avant la condamnation; voili , il semble qu’il n’y ait plus de place que pour des pensees de fond. Pourtant, je voudrais bien me repentir beaucoup.» ?La revolte du condamne contre le verdict et le sentiment d’injustice qu’il eprouve l’empechent de se repentir vraiment. Sa mort prochaine l’autorise a penser davantage a se venger de ceux qui l’ont condamne qu’a se repentir de son crime.

question 14

De qui le condamne parle-t-il en ces termes: «Il y a bien dans une telle meme ville, a cette meme heure, et gui?re loin d’ici, dans un autre palais, un homme qui a aussi des gardes a ses portes, un homme unique tel toi au peuple, avec une telle difference qu’il reste aussi bas que tu es bas. (…) Cela suffirait qu’il ecrivit avec une telle plume des sept lettres de le nom au bas d’un morceau de papier (…)»? Qu’est-ce que votre homme pourrait Realiser pour lui ?Dans ce passage le narrateur parle du roi Charles X qui pourrait lui accorder sa grace.

question 15

Pourquoi le recit du crime du condamne n’est-il jamais inclus dans le roman ? (1pts) Le recit du crime n’est gui?re inclus au roman afin que le lecteur ne soit nullement tente de mettre 1 jugement concernant le crime et en oublie l’etre humain qui est condamne a mort.

question 16

Connait-on enfin l’identite du narrateur ?L’identite du narrateur est inconnue jusqu’a la fin. Il devient ainsi le symbole de tous les condamnes a mort.

question 17

Comment s’acheve le roman ? Quel est l’effet produit sur le public ? (1pts) Le roman s’acheve via l’heure ecrite en majuscules et en gros caracteres. Cela met le public face a l’angoisse du prisonnier et laisse son imagination recapituler l’ensemble des souffrances endurees pour en arriver la, ineluctablement. Imaginer l’execution est plus emouvant et angoissant que d’en lire le compte-rendu, le lecteur se met dans les bras du condamne. Ca le pousse a reflechir a la question une peine de fond.

Bonus : Exprimez Notre these de Victor Hugo dans votre roman. Quel mode d’argumentation a-t-il choisi ? Pourquoi l’auteur a-t-il choisi d’ecrire son recit a la toute premiere personne ?Victor Hugo fera ici un plaidoyer contre la peine de fond. Sa these est qu’aucun homme, si coupable soit-il, ne est en mesure de etre mis a mort par d’autres hommes, parce que c’est une condamnation irreversible, qui ne permettra aucun se repentir. V. Hugo utilise J’ai persuasion, il fera appel a toutes les sentiments et a toutes les emotions du lecteur pour l’obliger a juger d’une question en etre humain sensible et non en theoricien impitoyable. L’utilisation d’une premiere personne oblige le public a recevoir la confession du prisonnier, ceci cree une intimite avec le lecteur qui ne pourra echapper a ses emotions.

0 commenti

Lascia un Commento

Vuoi partecipare alla discussione?
Fornisci il tuo contributo!

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.